Nettoyage et entreposage

L’entretien d’une fourrure permet de conserver sa beauté, sa douceur et de plus accroître sa longévité de façon très importante.

Le nettoyage est recommandé aux trois ans environ selon son utilisation. Même si une fourrure n’est utilisée qu’occasionnellement, il est important de la faire nettoyer si on veut qu’elle demeure soyeuse. Nos conditions hivernales sont parfois difficiles, si notre fourrure est entrée malheureusement en contact avec du calcium il est fortement recommander de la faire nettoyer rapidement car le sel fragilise le cuir de façon importante

L’entreposage est d’une grande importance si l’on désire conserver notre fourrure en bon état pendant plusieurs années. Chaque manteau est inspecté soigneusement et tous les bris mineurs; comme refaire les chaînettes qui retiennent le bas de la doublure, une doublure qui commence à découdre, sont réparées gratuitement avant l’entreposage. Pour un bris plus important, une note est mise au dossier du client et on avise ce dernier.

En ce qui concerne la voûte d’entreposage des conditions spécifiques sont requises; en effet la ventilation. la température et le taux d’humidité doivent demeurer constants durant la période d’entreposage. Si vous désirez des informations additionnelles n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Réparations et entretien

L’entreposage et le nettoyage font parties intégrantes de l’entretien de vos fourrures. Le printemps au moment de l’entreposage c’est une bonne période pour effectuer les réparations mineures ou majeures.

 

Les réparations les plus fréquentes sont: l’usure aux bords des poches, aux bas des manches, aux parmentures « les revers », aux coudes, changer le col de modèle, diminuer les épaules ou même agrandir ou diminuer le manteau, etc. La mode étant très longue au cours des dernières années, souvent le client désire diminuer la longueur de son manteau; selon ses besoins, on en profite pour utiliser le bas de son manteau pour lui confectionner un capuchon disposable ou autres accessoires.

  Précautions:

L’entretien est grandement facilité lorsqu’on connaît les précautions à prendre afin de ne pas abîmer sa fourrure:

 

  • Faire attention à la neige et au calcium qu’on retrouve sur le plancher de l’auto; par osmose l’eau peut s’infiltrer à la base de votre manteau ce qui fragilise le cuir et tache la fourrure.
  • Éviter les sources de chaleurs « les calorifères ».
  • Éviter de remiser vos fourrures dans un endroit très humide trop longtemps.

Recyclage et remodelage

La grande majorité de vos fourrures peuvent-être recyclées. Au préalable on doit évaluer l’état de la fourrure, plusieurs aspects sont à considérer afin de déterminer les différentes possibilités de transformation. On doit examiner soigneusement l’article afin de connaître la résistance du cuir, faire des tests au besoin et voir s’il y a de l’usure etc.

 

Par exemple un manteau de vison qui a environ 15 ans d’utilisation, il a été bien entretenu, mise en voûte à chaque été, le cuir que l’on voit sous la doublure a conservé une bonne élasticité, c’est évident pour nous que le manteau est en bon état, même si il y a un peu d’usure à certains endroits on peut lui donner une 2ième vie et le remodeler complètement avec un style différent de celui d’origine.

 

Même chose pour un col de fourrure on peut confectionner divers accessoires. Lorsqu’une fourrure est trop fragile pour la transformer en vêtement on suggère à ce moment- là de la transformer en pièces décoratives, comme des coussins, une jetée etc.

Confection

La confection d’un article en fourrure nécessite plusieurs opérations; la première est bien sûr de vérifier s’il y a des imperfections tant au niveau de la fourrure qu’au niveau du cuir. Dans certains cas on doit allonger les peaux, d’autres fois leur donner une courbe ou une forme particulière.

Pour la confection d’un manteau on doit sélectionner les peaux afin de bien assortir la couleur, faire le patron et après suivra toutes les étapes de fabrication du manteau. (ex. le blocage des peaux, couper, allonger, coudre, tailler, assembler, galonner, poser sous-doublure, doublure, finition etc.)

Pour personnaliser le manteau on peut joindre une deuxième sorte de fourrure soit comme garniture ou afin d’insérer des motifs. Dans certains cas on demande les services d’une entreprise spécialisée dans le rasage et la teinture des fourrures. Les possibilités sont nombreuses. Le même principe s’applique lors de la confection des accessoires.